stephan
Après avoir obtenu son diplôme en architecture à l’Université de Montréal, Stephan quitte pour l’ouest du continent. À Los Angeles, en Californie, il obtient une maîtrise en architecture au Southern California Institute of Architecture (SCI-Arc). À San Francisco, il s’affilie à une boîte d’architecture, où il développera des ponts, des bâtiments urbains, et cent vingt-deux résidences. Durant son séjour westerne, Stephan s’émerveille devant de nouveaux paysages, dont il éprouve un regard critique – sa thèse « Dist-Urbing Suburbia », ou encore, un réconfort – les vastes territoires désertiques, où il entreprend de nombreuses expéditions (dont certaines avec son collègue, Pierre Gendron). Dans ces espaces dénudés et insolites, dans le sable de la Californie, l’aridité de l’Arizona, les steppes du Nouveau-Mexique, et spécialement dans le centre du Nevada, il arpente le territoire par des dizaines de milliers de kilomètres, et se questionne sur l’essence même du paysage et de l’espace nord-américain. Il reprend la route, cette fois-ci, pour revenir au pays.

Depuis son retour au Québec, Stephan enseigne le design architectural et le dessin à l’école d’architecture à l’Université de Montréal. En 2003, il fonde l’atelier Planneur avec Pierre et Katherine.